On se retrouve pour un de mes sujets préférés : la saponification à froid ! Et en plus on passe à la pratique avec une recette toute douce pour toutes les peaux, encore plus pour peaux sensibles, très sensibles et même sujettes à l’eczéma. Ce savon saponifié à froid, c’est de la douceur en barre et un plaisir sous la douche !

 

La recette du savon saponifié à froid amande miel et avoine

Pour un savon surgras 9% de 1,2kg environ : (convertissez les huiles facilement en % pour une plus petite quantité)

  • 400g d’huile d’olive
  • 300g d’huile de palme bio et durable
  • 200g d’huile de coco
  • 100g de beurre de karité
  • 317g de lait d’amande à recalculer 
  • 133g de soude caustique pure à recalculer
  • 28g de flocons d’avoine moulus
  • 24g de miel

Avant de commencer : jetez impérativement un oeil à mon guide de saponification à froid si vous ne maitrisez pas la technique. Veillez également à respecter toutes les conditions de sécurité nécessaires quant à l’utilisation de la soude caustique pure.

  1. Je pèse tous mes ingrédients : huiles liquides dans un grand (grand grand) récipient épais et résistant à la chaleur, huiles solides dans une récipient résistant à la chaleur pour aller au bain-marie, soude dans un récipient en verre, lait dans un autre récipient, idem pour le miel et les flocons d’avoine
  2. Avant de commencer quoi que ce soit, je dois mettre mon lait au congélateur pour qu’il refroidisse et se transforme en une sorte de granité. Lors du mélange avec la soude, le lait va être agressé et chauffer extrêmement fort, ce qui pourrait endommager ses propriétés et son aspect. En le plaçant au congélateur au préalable, on pourra éviter au mélange de monter à une trop importante température
  3. Je fais fondre mes huiles solides au bain-marie
  4. Une fois fondues, je les ajoute aux autres huiles liquides dans mon grand récipient
  5. Parallèlement, j’ai sorti mon lait congelé du frigo, je le place dans un récipient en verre et verse avec précaution la soude caustique dedans. Je me pare de ma plus belle tenue de chimiste (gants et tout bout de peau recouvert) et j’aère bien la pièce. Je touille à l’aide d’un bâton ou d’un ustensile résistant à la chaleur jusqu’à ce que le mélange fonde totalement
  6. Je laisse mon mélange d’huiles et mon mélange soude + lait refroidir un peu
  7. Toujours dans ma jolie tenue de chimiste, je verse délicatement le mélange soude + lait dans mon récipient d’huiles, je touille un peu avec une spatule puis je mélange à l’aide d’un mixeur plongeur jusqu’à l’obtention d’une trace fine
  8. Au moment de la trace, j’ajoute mes flocons d’avoine, que j’ai moulu au préalable, ainsi que le miel, je mélange le tout à l’aide de ma spatule
  9. Je mixe encore le mélange quelques secondes pour homogénéiser la pâte, elle est prête à être coulée avant qu’elle ne soit trop épaisse
  10. Je verse ma pâte à savon dans mon ou mes moules, je décore le dessus avec un peu de flocons d’avoine et quelques coups de cuillère
  11. Je laisse durcir mes savons pendant minimum 24h avant de les démouler et les couper si besoin. Ils vont ensuite rester 4 semaines en cure, en attendant de pouvoir être utilisés

recette-savon-a-froid-avoine-amande-miel-tranche

Mon avis sur ce savon saponifié à froid

Il tient ses promesses le petit ! A première vue, il donne dans les tons jaunes/crème et sent légèrement l’amande et le miel, une odeur subtile mais sucrée. Sous la douche, sa mousse n’est pas très abondante, plutôt épaisse et crémeuse mais on sent bien qu’il apporte tous ses bienfaits à la peau en un passage sur nos petites fesses ! Les flocons d’avoine apportent une sensation agréable sur la peau, comme une très très très très douce exfoliation. En bref, en sortant de la douche, on se sent propre, douce et hydratée !

Un savon tout doux pour une douce journée
Vous avez envie d’essayer ?

4 commentaires

  1. Ludivine LE ROUGE Répondre

    Bonjour,
    Merci pour vos recettes qui donnent envie de se lancer. Peut-on remplacer l’huile de palme par autre chose ? Pour un début pensez vous que cette recette soit appropriée ou celle tout coco est plus facile ?
    Merci d’avance !
    Ludi

    • Bioté Naturelle Répondre

      Hello Ludivine ! Tu peux la remplacer par une autre huile ou beurre (karité, coco, cacao, olive et d’autres) en recalculant la recette de A à Z. Remplacer l’huile de palme va changer la quantité de soude à utiliser. Je pense que commencer avec la recette 100% coco sera plus simple pour une première dissolution 🙂

      • Ludivine LE ROUGE Répondre

        Merci beaucoup ! Je vais me lancer. L’article sur la saponification à froid est super interessant mais j’avoue que je suis un peu perdue avec les tableaux car il faut définir nous même les quantités d’huile.

        • Bioté Naturelle Répondre

          Il faut potasser un peu les pourcentages d’huiles mais je suis sure qu’avec un peu d’entrainement tu y arriveras 😉

Laisser un commentaire

Pin Moi !