Remèdes naturels contre les maux de l'hiver*création de contenu sponsorisée par Jolivia

Le froid pointe le bout de son nez et nous voilà déjà mentalement préparés à affronter les nez qui coulent et gorges qui grattent. Pour prévenir et soigner les maux de l’hiver, exit les médicaments et autres pastilles magiques de pharmacie ! Il existe des remèdes naturels pour lutter contre les petites maladies liées aux changements de saison. Je vous partage mes conseils dans cet article, accompagné d’une sélection de produits naturels de chez Jolivia, boutique en ligne de compléments alimentaires bio.

 

Booster son système immunitaire grâce aux compléments

Mieux vaut prévenir que guérir, comme le dit si bien le dicton ! Pour les maladies hivernales, c’est pareil : partez préparé.e.s pour éviter les rhumes et autres maux. Votre corps a besoin de mettre en place toutes ses défenses pour être au top, il est donc fortement conseillé de donner un petit coup de pouce à votre système immunitaire. Le meilleur moyen de le préparer est de suivre une petite cure de compléments reboostants avant d’arriver dans les journées froides.

Mon arme ultime depuis quelques années se cache dans une petite bouteille : l’extrait de pépin de pamplemousse ! C’est le remède antibactérien le plus puissant qui en fait un excellent antibiotique naturel. Son spectre d’action est très large et permet de lutter contre les soucis respiratoires, en prévention et en action. A raison d’une dizaine de gouttes par jour dans une tisane, je commence ma cure en général au mois d’octobre ou novembre lorsque les températures chutent. L’extrait de pépin de pamplemousse renforce les défenses immunitaires et vous aide à commencer l’hiver sereinement.

La spiruline constitue également un très bon stimulant immunitaire. Cette algue, pas très ragoutante à l’odeur, se prend en règle générale en cure sous forme de comprimés pendant 1 mois. Elle est pleine de nutriments qui aident à renforcer le système immunitaire, parfaite à l’approche des rhumes de saison !

 

Soigner un mal de gorge naturellement

Afin de lutter contre les maux de gorge, place aux bons vieux remèdes de grand-mère ! Je vous conseille d’user et d’abuser des infusions de plantes, c’est un moyen très efficace d’apaiser la gorge tout en la soignant. Je suis une grande adepte des infusions de thym qui soulagent rapidement les irritations. Il vous suffit de faire infuser une cuillère à soupe de thym dans une tasse d’eau chaude et d’en boire 3 à 4 fois par jour. Vous pouvez également faire des infusions de gingembre – mais personnellement, j’ai horreur de son goût ! J’y ajoute toujours le jus d’un demi citron pour une action encore plus efficace !

Pour améliorer vos infusions, pensez aux huiles essentielles ! Elles permettent d’enrayer un mal de gorge en quelques jours. J’ajoute 1 à 2 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé, pour ses propriétés antibactérienne, ou bien d’huile essentielle de ravintsara, une super anti-virale, dans ma tasse de tisane accompagnées d’un peu de sirop d’agave pour les disperser dans l’eau. Veillez à toujours bien vérifier les précautions d’utilisation des huiles essentielles avant de vous en servir.

Dernière astuce miracle contre la toux et les autres symptômes : le baume du tigre ! J’ai réalisé une version 100% naturelle de celui ci, il ressemble beaucoup au Vicks Vaporub et ne me quitte jamais en cas de rhume. J’en applique matin et midi sur la gorge, les ganglions si nécessaire, ainsi que sur la poitrine et entre les omoplates. Il permet de désencombrer les voies respiratoires efficacement.

 

Lutter contre le nez qui coule et le nez bouché

Votre pile de mouchoirs en tissu s’accumule ? En plus de l’application du baume du tigre, vous pouvez réaliser des inhalations de vapeur pour dégager les bronches. D’une simplicité déconcertante, ils sont un puissant moyen de libérer votre petit nez encombré. Dans un bol, versez de l’eau bouillante et déposez-y 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée. Il vous suffit de vous positionner au-dessus du bol et de vous recouvrir la tête d’une serviette pour ne pas laisser la vapeur s’échapper. Attention à bien fermer les yeux, la menthe poivrée pourrait les irriter. Vous n’avez plus qu’à prendre de grandes inspirations et à profiter du pouvoir de cette vapeur mentholée qui désencombrera vos voies respiratoires.

Dernière astuce : si vous êtes équipé.e.s d’un diffuseur d’huiles essentielles à la maison, n’hésitez pas à diffuser des huiles essentielles anti-virales et anti-bactériennes pour assainir l’air de la maison et traiter les petites infections respiratoires !

 

N’hésite pas à nous partager tes astuces en commentaire !

3 commentaires

  1. Merci pour cet article très utile! Je cherchais justement ces informations.Plus généralement un grand merci pour ton travail et la mine d’informations présentes sur ton blog et Instagram. Parfait pour une personne comme moi qui cherche à “naturaliser” sa pharmacie et ses produits de beauté. Marie

  2. Super article! Je recherchais justement ces informations car les symptômes traînent depuis quelques temps dans les parages. Merci pour ces conseils 🙂

  3. Ah génial comme article !!

    Je suis une adepte des gouttes de pépins de pamplemousse dès le mois de novembre dans mon thé du matin. J’adoore ! Travaillant auprès des bébés, je ne dois absolument jamais être malade, l’extrait de pépins de pamplemousse me sauve à coup sur !

Laisser un commentaire

Pin Moi !