creme-visage-anti-age-rougeurs

Et si on combattait les premiers signes de l’âge tout en atténuant les petites rougeurs ? Voici une recette de crème visage anti âge et anti rougeurs qui devrait ravir les peaux matures, sensibles ou couperosées ! Une recette pour plusieurs types de peaux, que demander de plus ?

 

La recette de la crème visage anti âge

Pour un pot de 100ml :

  • 60,4g d’hydrolat de ciste
  • 20g d’huile végétale d’argan
  • 10g d’huile végétale de carthame
  • 8g d’émulsifiant olivem 1000
  • 0,5g d’huile essentielle de bois de hô
  • 0,25g d’huile essentielle de géranium
  • 0,25g d’huile essentielle de carotte
  • 0,6g de conservateur cosgard

 

  1. Je désinfecte bien tout mon matériel avant de commencer ma tambouille
  2. Dans un bol, je pèse mon hydrolat, dans un autre les huiles ainsi que l’émulsifiant
  3. Je prépare un bain-marie dans lequel je dépose mes deux bols pour que l’émulsifiant fonde parmi les huiles et que les deux préparations soient à la même température
  4. Une fois l’olivem 1000 fondu, je peux transvaser mon bol d’hydrolat dans le mélange huiles + émulsifiant
  5. Rapidement, je sors mon bol du bain-marie et je mélange vigoureusement le mélange à l’aide d’un mini fouet pour que l’émulsion prenne. Pour refroidir le mélange et faciliter la prise de crème, je dépose mon bol dans un récipient rempli d’eau froide
  6. Quand j’ai obtenu une jolie crème lisse, je rajoute les huiles essentielles ainsi que le conservateur cosgard
  7. Je mélange une dernière fois et je peux mettre ma crème en pot ; elle se conservera environ 3 mois

 

creme-visage-anti-age-rougeurs-recette

Les ingrédients de cette crème visage

L’hydrolat de ciste est connu pour ses propriétés lissantes et raffermissantes mais également pour son pouvoir apaisant. C’est donc l’ingrédient parfait pour les peaux matures ou sujettes aux rougeurs !

On ne présente plus l’huile d’argan : nourrissante et régénérante, elle nourrit les peaux sèches et donne un coup de jeune aux peaux matures. L’huile de carthame est elle l’alliée des peaux plus sensibles. Elle soigne les peaux couperosées et la rosacée tout en nous offrant ses propriétés anti-âge.

L’olivem 1000 nous sert ici à lier la phase aqueuse et la phase huileuse pour créer une crème stable qui ne déphase pas. C’est un émulsifiant très simple d’utilisation que je recommande à tous ceux qui débutent dans les cosmétiques fait maison !

Niveau huiles essentielles, j’ai choisi un petit cocktail anti-âge et anti-rougeurs très parfumé ! L’huile essentielle de bois de hô lutte contre les signes du vieillissement de la peau, l’huile essentielle de carotte est anti-rides et cicatrisante, l’huile essentielle de géranium est purifiante, anti-âge et calmante.

Le cosgard nous permet de conserver notre crème pendant environ 3 mois sans que de petites colonies de moisissures s’installent.

Bonne tambouille les biotés !

4 commentaires

  1. bonjour , j’ai suivi votre recette qui a bien fonctionné jusqu’au moment de l’ajout des huiles essentielles où le tout est devenu floconneux. J’ai alors remué au fouet à toute vitesse puis je l’ai passé au mixer. Maintenant je l’ai mis au frigo pour voir si je peux rattraper mon émulsion. Avez vous un conseil ?

Laisser un commentaire

Pin Moi !