Faire sa vaisselle zéro déchet

Le zéro déchet, vous vous en doutez, ça passe aussi par la maison, pas seulement la beauté ! Dans ma démarche écologique, j’ai peu à peu commencé à changer mes habitudes côté cuisine et ménage. Un des derniers grands changements dans mon quotidien, c’est la vaisselle zéro déchet ! J’ai laissé tombé bouteilles de liquide vaisselle et éponges gratte-gratte pour des alternatives plus saines pour moi, pour la planète, mais également pour mon porte-monnaie. Je t’explique un peu mes motivations et, surtout, je te partage les produits qui m’accompagnent dans cette fabuleuse corvée qu’est la vaisselle !

 

Un produit vaisselle naturel

Le liquide vaisselle, cette petite bouteille en plastique qui trône sur 99% des éviers de France. Il dégraisse, fait briller, mais il est surtout rempli de tensioactifs, ce sont eux qui servent à faire mousser et à enlever la saleté. Malheureusement, ceux utilisés dans la composition des liquides vaisselle conventionnels sont pour la plupart très irritants pour la peau, toxiques pour l’environnement et bourrés de perturbateurs endocriniens. Rajoutons à cela les parfums et les conservateurs… Gardons bien en tête que la vaisselle que l’on lave avec ce liquide est en contact direct avec notre nourriture. Et comme en général la nourriture, on la mange – vous me remercierez après pour cette remarque pertinente – on mange aussi ces substances toxiques, aussi infimes soient elles.

Le produit vaisselle, une fois rincé de nos jolies assiettes, finit ensuite dans le siphon de notre évier pour faire un long voyage jusqu’à la mer la plus proche. Vous vous doutez que les particules sont si fines qu’elles ne peuvent être filtrées dans le processus d’épuration des eaux, polluant donc toute la faune et la flore maritime, en plus de nous empoissonner nous, petits humains.

C’est jamais joyeux à lire, mais heureusement je suis là pour vous apporter une alternative ! On pourrait penser que faire sa vaisselle au naturel prend plus de temps et surtout que cela nettoie moins bien. Au contraire ! J’ai même pu remarquer que mes petits produits écolo et zéro déchet étaient plus efficace que les liquides vaisselle ultra dégraissants ultra brillance ultra je-sais-pas-quoi qu’on nous vend. Je te donne mes 2 alternatives au produit vaisselle préférées !

 

Faire sa vaisselle au savon de Marseille

Efficace, écologique et surtout très économique, le savon de Marseille est mon nouvel allié dans la corvée de la vaisselle. Un gros bloc de savon de la savonnerie Le Sérail que j’ai acheté chez les Savons de Lyna a remplacé mon liquide vaisselle conventionnel. Il ne laisse aucun film gras sur ma vaisselle, contrairement à ce que les légendes urbaines pourraient raconter. Il la nettoie et la dégraisse même parfaitement. Niveau utilisation, il suffit de frotter son éponge ou sa brosse dessus. Aussi, fini les mains sèches et abîmées après une tournée de plonge, le savon de Marseille est doux pour la peau. Son gros point positif reste son rapport qualité/temps/prix. Le mien m’a coûté 3,50€ les 300g et j’en ai pour plus de 6 mois – sans exagérer, j’en vois seulement le bout après 8 mois. Imaginez l’économie, en plus d’être meilleur pour nous et notre planète !

Faire sa vaisselle zéro déchet

Fabriquer son cake vaisselle

Si vous avez plutôt envie de réaliser votre produit vaisselle maison, ma recette favorite est celle du cake vaisselle de Carnet Green. Je trouve le format solide beaucoup plus économique qu’un liquide vaisselle fait maison qu’on a souvent tendance à utiliser en trop grande quantité. Cette recette est la plus efficace que j’ai jamais testée, elle dépasse même mon savon de Marseille niveau brillance – vous verrez, vous n’allez plus reconnaître vos verres ! Je vous laisse découvrir sa recette de cake vaisselle zéro déchet.

 

Des alternatives aux éponges

La mythique éponge verte et jaune, difficile de s’imaginer faire sans n’est-ce pas ? En fait peut-être même que l’idée de ne plus en utiliser ne vous est jamais passée par la tête ! Et c’est bien normal, cette petite éponge est devenue la norme. C’est un peu le totalitarisme de l’évier quand on y pense, on nous propose pas d’autre alternative au rayon ménage ! Le problème avec l’éponge, c’est qu’elle est fabriquée à base de dérivés de pétrole, elle est donc polluante, très polluante mais également non recyclable. Sa durée de vie n’est pas très élevée non plus, on en utilise environ 9 par an en France. Donc, même végétale, l’éponge finit rapidement dans la poubelle…

Pour faire ma vaisselle, j’utilise deux indispensables d’une cuisine zéro déchet : le tawashi et la brosse !

Le tawashi est une sorte d’éponge fabriquée à partir de chutes de tissus – la mienne c’est une vieille chaussette trouée que j’ai upcyclée par exemple. Elle est 100% récup, dure plus longtemps qu’une éponge lambda et gros plus, quand elle est sale, un petit tour à la machine suffit pour la retrouver comme neuve ! Tu peux la tisser toi-même à l’aide de quelques clous et une planche en bois, c’est un jeu d’enfant, voici un petit tuto pour réaliser le tien. Si t’as vraiment rien chez toi pour te construire un métier à tisser un tawashi, je t’ai déniché la vidéo du siècle pour réaliser un tawashi avec pour seul matos des pinces à linge et un tupperwareouais c’est un tuto pour gros flemmard, on adore !

Faire sa vaisselle zéro déchet

La plupart du temps j’utilise ma petite brosse en bois pour faire la vaisselle. Elle permet de nettoyer plus efficacement et rapidement je trouve. On atteint tous les recoins et on gratte les poêles et assiettes plus facilement ! Il suffit de la frotter au savon après l’avoir humidifiée et hop, tout est propre. Elle est également très économique car elle a du me coûter 2€ et elle va me durer une éternité. En plus la tête est remplaçable, pas obligée de changer toute la brosse si seuls les poils font la tronche !

Et toi, c’est quoi tes alternatives côté maison ?

18 commentaires

  1. Je vais tester la recette du cake vaisselle mais c’est quoi le SCI ? 😆
    Pour le moment j’ai un savon acheter sur un marché bio pour ma vaisselle 😉
    Fait que je remplace mon éponge et hop je serais pas mal

    • Bioté Naturelle Répondre

      Bonsoir Coco ! Le SCI est un tensioactif moussant, il permet de nettoyer et faire mousser (logiiiique) ! Bonne vaisselle 😉

  2. Merci pour l article super intéressant comme les autres ou avez vous acheté la brosse? merci

    • Bioté Naturelle Répondre

      Hello Amelie, tu peux la trouver dans pas mal de magasins bio 🙂

  3. Mais c’est génial ! J’ignorais totalement que laver la vaisselle au savon de Marseille était possible !! 🙂 J’ai préparé mes pinces à linge et mon tup’ pour le tawashi. Juste une petite question, est-ce qu’il sèche entre deux lavages ? Pas de problème de moisissures éventuelles ? Je sais que les éponges sèchent généralement super vite mais là, s’agissant de coton, je me demandais… ^^Merci d’avance !

    • Bioté Naturelle Répondre

      Hello Floriane, trop coooool ! 😄 Pour le tawashi, il sèche en quelques heures si tu le suspends. Pour éviter les moisissures et bactéries, un tour à la machine à laver de temps en temps !

  4. Merci! Cela fait un moment que j’avais envie d’essayer le tawashi. Tu le laves en machine pour l’entretien ?

  5. Bonjour, merci pour cet article vraiment intéressant. J’essaie de passer petit à petit à des produits plus naturels et je me posais une question par rapport à la brosse… est ce qu’on peut s’en servir pour tout ? Ça ne raye pas les poêles?
    Merci encore d’éclairer nos esprits 😉

    • Bioté Naturelle Répondre

      Coucou Mélanie ! Aucun risque de rayer les poêles et casseroles, ce type de brosse est en matière végétale très souple 🙂

  6. Coucou, merci pour cet article, je vais tester le savon de Marseille a côté de mon liquide vaisselle Ecover dont les produits sont cruelty free PETA, biodégradables et dans des bouteilles biosourcées. Pour ce qui est de l’éponge j’utilise entre autres la marque Ecodoo qui fabrique des éponges a base de matériaux recyclés -> chez Naturalia.

  7. Merci pour cet article très intéressant! je souhaite passer au savon solide également pour ma vaissaille, le savon que tu utilise est un savon de Marseille classique ? ou pourrais-je en trouver?

    • Tu peux en trouver directement en boutique bio ou de bricolage comme Castorama par exemple si tu en as près de chez toi. Pour un savon de Marseille authentique réfere toi au label UPSM qui regroupe des savonneries françaises au savoir faire traditionnel sans parfum sans colorant et sans graisse animale.

    • Bioté Naturelle Répondre

      Bonjour Elodie, c’est effectivement un savon de Marseille classique que je trouve en magasin bio près de chez moi, je le choisis maintenant de couleur verte pour éviter l’huile de palme. Tu peux faire confiance aux marques : Marius Fabre, le Fer à Cheval ou encore Le Sérail 🙂

  8. Bonsoir!
    Super article! Pour les personnes avec des lave-vaisselles, Avez-vous une astuce? 😀
    Merci!

Laisser un commentaire

Pin Moi !