Remèdes naturels contre la dermite séborrhéiqueDes petites plaques rouges et pleines de pellicules sur votre cuir chevelu ou votre peau ? Il semblerait bien que vous soyez atteint.e.s de dermite séborrhéique ! Rien de grave docteur, mais cette petite maladie de peau bénigne peut devenir très désagréable sur le long terme. En étant moi même victime de temps à autres, je vous livre dans cet article tous les remèdes naturels qui m’aident à me débarrasser de la dermite séborrhéique.

 

Comprendre la dermite séborrhéique

Avant de soigner la dermite, il est important de comprendre comment elle fonctionne. La dermite séborrhéique est une maladie de peau bénigne qui apparaît par poussées. Elle se caractérise par une inflammation de la peau avec des plaques rouges recouvertes de squames grasses, ressemblantes à des pellicules. La dermite séborrhéique est présente aux endroits où la sécrétion de sébum est importante, comme le cuir chevelu, les sourcils ou quelques endroits du visage. Elle serait due à une prolifération anormale d’un certain type de levure sur ces zones qui entraînerait une inflammation. Les causes de cette maladie cutanée ne sont pas encore prouvées, il n’existe donc pas encore de traitement à ce problème. Néanmoins, il est tout à fait possible de soigner ses symptômes et se débarrasser des petites plaques inconfortables grâce à des remèdes naturels !

 

Des remèdes naturels contre la dermite séborrhéique

Des huiles essentielles pour traiter la dermite

A chaque soucis, son huile essentielle ! Et c’est le cas pour la dermite séborrhéique. Les levures étant à l’origine de la dermite, il est nécessaire de la combattre à l’aide d’huiles essentielles purifiantes et anti-fongiques.

Je vous conseille de vous tourner vers l’indispensable huile essentielle d’arbre à thé, que l’on a souvent déjà dans nos placards ! Elle permet de lutter contre les champignons – oui la dermite est une sorte de petit champignon de la peau, ne prenez pas peur pour autant – grâce à son pouvoir contre les mycoses et infections. Un remède naturel extrêmement efficace est également l’huile essentielle de palmarosa, un anti-fongique naturel qui permettra de traiter rapidement la dermite. Vous pouvez également adopter l’huile essentielle de géranium, anti-inflammatoire naturel, ou celle de lavande, purifiante et apaisante.

Il suffira d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles à vos soins pour profiter de leurs vertus. Dans des mélanges préparés à l’avance, veillez à ne pas dépasser les 5% d’huiles essentielles dans les proportions. Pour les préparations sur le pouce, ajoutez une à deux gouttes d’huiles essentielles pour une cuillère à café de soin.

 

Des soins naturels et hydratants pour apaiser la peau

Pour traiter la dermite, votre routine devra inclure des soins hydratants afin d’apaiser la peau. Il est très important de noter qu’il faut à tout prix éviter les soins à base d’huile végétale ! Les levures à la cause de la dermite se développent au contact de l’huile. Il faudra donc opter pour des bases de soins hydratantes pour ne pas offrir un terrain trop appétissant à la dermite !

Je vous l’annonce tout de suite, le gel d’aloe vera deviendra votre meilleur ami ! En application combiné à quelques huiles essentielles citées juste au dessus, il fera des miracles sur les zones touchées par la dermite. Il purifie et apaise la peau. Si votre dermite se situe au niveau du cuir chevelu, je vous conseille d’appliquer un peu de ce mélange 1 ou 2 heures avant shampoing et de renouveler jusqu’à sa disparition avant chaque lavage. En effet, le gel d’aloe vera peut laisser un léger fini brillant et collant dans les cheveux, ce qui n’est pas très esthétique au quotidien ! Pour les autres zones, on applique le gel d’aloe vera une fois par jour sans soucis.

Les hydrolats peuvent également traiter la dermite séborrhéique en douceur ! Comme pour les huiles essentielles, je vous conseille d’hydrolat d’arbre à thé, de géranium et de lavande. On les applique sur les plaques à l’aide d’un petit flacon pulvérisateur, que ce soit sur la peau ou le cuir chevelu.

Un dernier soin qui a grandement aidé ma dermite à s’envoler, c’est le masque au yaourt végétal ! De temps en temps, avant un shampoing, j’applique sur mon cuir chevelu un peu de yaourt végétal mélangé à de l’aloe vera que je laisse poser minimum 1 heure. Ce soin permet d’apaiser le cuir chevelu et d’éviter les démangeaisons. Vous pouvez bien sûr y incorporer une huile essentielle pour une action plus poussée.

 

Un nettoyant doux pour éviter les récidives

Pour finir, notez que votre nettoyant et votre shampoing jouent un rôle primordial dans la traitement de la dermite ! J’avais déjà eu l’occasion de vous en parler dans mon article sur l’acné : plus on agresse la peau, plus elle produit de sébum, et comme vous l’avez bien compris, c’est une quantité importante de sébum qui entraîne dans certains cas l’apparition de la dermite séborrhéique. Pour éviter cela, on adopte des nettoyants doux pour la peau, comme le rhassoul ou bien le savon à froid. Ils nettoient la peau tout en la respectant. Au niveau des cheveux, je vous conseille d’opter tout simplement pour un shampoing naturel sans tensioactifs agressifs. Je vous recommande d’ailleurs fortement le shampoing aux noix de lavage de Makesenz que j’utilise depuis des mois, sans aucune récidive de ma dermite ! Et comme d’habitude, les huiles essentielles sont les bienvenues dans votre bouteille de shampoing.

 

J’espère que ces conseils pourront vous aider à vous débarrasser de cette vilaine dermite ! N’hésitez pas à partager d’autres remèdes naturels qui ont fonctionné sur vous en commentaires.

5 commentaires

  1. Merci pour cet article ! Plein de bonnes astuces, comme d’habitude !
    Je me traîne une dermite depuis plus d’un an je crois. Pour l’instant, il n’y a pas grand chose qui a fonctionné. Je crois que malheureusement, les huiles essentielles sont aussi mal tolérées par mon cuir chevelu que par mon visage, j’ai donc l’impression que ce que je gagne niveau anti-bactérien, je le reperds en irritations et sécheresse dues aux huiles essentielles… je vais réessayer la technique des masques au yaourt, voire un super combo yaourt-aloe vera-hydrolats, et peut-être tester le miel, comme anti-bactérien doux…

    • Bioté Naturelle Répondre

      Hello Caroline ! Je dirai que j’ai fait ces soins pendant un mois, mais je ne suis pas super assidue 😉

  2. Je crois que j’ai enfin trouvé un nom à mon problème. Il est apparu il y a quelques mois et franchement je comprenait pas car ça fait des années que j’ai plus de problèmes de pellicules ou pas de peau. En tout cas je vais essayer tes remèdes, merci

Laisser un commentaire

Pin Moi !